La régie du son. Archives orales

Une collection d’entretiens avec des professionnels du son.
Éléments
d’une histoire technique et culturelle
du sonore au théâtre, de l’immédiate après-guerre aux années 2000

Le projet ECHO fut l’occasion – ultime – de réaliser des entretiens avec des témoins de premier ordre de l’enregistrement théâtral. Il s’agissait d’abord de garder des traces des pratiques professionnelles d’une génération de preneurs de son qui avait œuvré à l’époque du disque « souple », celle où ni la bande magnétique (conçue dans les années trente), ni le transistor (datant de 1953) n’étaient encore passés dans les usages. Dans l’après-guerre, on se servait encore du matériel d’avant-guerre, en reproduisant des pratiques selon lesquelles ont été gravées certaines des archives que nous consultons, mais dont nous ne savons quasiment plus rien. De cette période, Albert Laracine est un témoin précieux. L’entretien réalisé avec Didier Monfajon rend compte des différents tournants qu’ont ensuite connus la régie son et l’archivage des spectacles, entre la période de l’analogique et l’arrivée problématique de nouveaux outils numériques, très coûteux et inadaptés à la vitesse d’exploitation propre au spectacle vivant.

L’entretien avec Albert Laracine :
https://edt.hypotheses.org/entretien-avec-albert-laracine

L’entretien avec Didier Monfajon :
https://edt.hypotheses.org/entretien-avec-didier-monfajon

Carnet de recherches sonores : archives audio, mémoires orales

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search